LMV se met au vert avec les composteurs collectifs

Carte interactive
    Afin de réduire considérablement la production de déchets des ménages, Luberon Monts de Vaucluse Agglomération, pionnière en la matière, a engagé, depuis 2012, une politique de valorisation des déchets bio-organiques en parallèle de la multiplication des actions en faveur du tri sélectif.

    Luberon Monts de Vaucluse Agglomération, est pionnière en la matière de réduction des déchets des ménages. Elle a engagé, depuis 2012, une politique de valorisation des déchets bio-organiques en parallèle de la multiplication des actions en faveur du tri sélectif.

    Les particuliers du territoire qui le souhaitent peuvent par exemple s’équiper de composteurs*.
    Mais ce n’est pas tout. La collectivité fournit aux communes ou associations du territoire, qui en font la demande, des composteurs collectifs. Le but de ces composteurs est de valoriser les déchets bio-organiques (restes alimentaires, épluchures de fruits et de légumes) afin de les transformer en compost.
    Pour cela, il suffit de mélanger dans un bac en bois fermé du broyat de végétaux aux déchets alimentaires bio-organiques. Ceux-ci vont fermenter, maturer et se transformer, au bout de plusieurs semaines, en compost qui sera idéal pour nourrir les fleurs et les potagers. C’est simple, naturel, et surtout, contrairement à ce qu’on peut penser, sans odeur !

    Le broyat, LMV le met gratuitement à disposition à la déchetterie « Mon espace vert de Cavaillon ». Il est fabriqué à partir des déchets végétaux déposés par les usagers. C’est l’ingrédient clé pour fabriquer un compost de bonne qualité !

    A ce jour, Lauris, Puyvert et Vaugines ont reçu leurs composteurs collectifs. Les deux premières villes s’en servent pour valoriser les déchets bio-organiques de leur cantine scolaire et/ou de leur centre de loisirs. La troisième les a installés dans son jardin partagé. Les Restos du Coeur de Cavaillon ainsi que quelques résidences à Cavaillon sont aussi équipés.

    Afin que les usagers se familiarisent à l’utilisation des composteurs collectifs et qu’ils acquièrent les bons réflexes, LMV a délégué à l’association au Maquis de Lauris l’accompagnement et le suivi du projet sur le terrain.
    Depuis leur installation à Lauris, en mars 2018, les composteurs collectifs ont permis la valorisation de 700 kilos de déchets bio-organiques et ont donc engendré des économies certaines en ce qui concerne le traitement des ordures ménagères. A Puyvert, première commune du territoire a avoir demandé ces bacs pour son école, ce sont déjà plus d’une tonne de déchets qui ont été valorisés depuis l’été 2017. L’école communale se sert aussi des composteurs pour mener à bien des projets pédagogiques. « Les enfants débarrassent les tables de la cantine et viennent jeter les restes dans les composteurs, explique Patricia Parraud, adjointe au maire. L’école souhaite aller plus loin en créant un jardin potager au sein de l’établissement afin que les enfants cultivent leurs propres légumes et utilisent le compost qu’ils auront eux-mêmes fabriqué. »
    Ce bilan plus que positif incite des communes du territoire à s’équiper. La Ville de Puget est intéressée. Prochainement, c’est Cavaillon qui va faire installer des composteurs collectifs au coeur de la Résidence du Docteur Ayme.

    * Pour obtenir un composteur individuel, il suffit d’en faire la demande au siège de LMV Agglomération, 315 avenue Saint-Baldou, à Cavaillon ou à la déchetterie « Mon espace Vert », 172 chemin du Vieux Taillades, à Cavaillon. Composteur 400 litres en bois ou plastique : 18 euros. Composteur 600 litres en bois ou plastique 28 euros. Venir avec un justificatif de domicile. Renseignements : 04 90 78 82 30.

Rechercher sur le site

S'inscrire à notre newsletter

J'ai déjà un compte

Je n'ai pas de compte

Créer un compte